Lolita paria

Blog personnel mi-racontage de vie, mi-humour satirique

[sticky post]La raison d'être de ce blog
lolita_paria
Lolita paria est un blog personnel tenu par une jeune femme transgenre adepte de l'ironie, de la satire, et de moult formes d'humour destinées à apporter un peu de fun dans la vie. Les thèmes sont très variés, bien que souvent centrés sur le racontage de vie. Certains articles ont également pour but de tourner en ridicule diverses personnes, sites web ou situations grotesques/absurdes/agressifs.
Rire c'est bon pour la santé, ne vous en privez pas en parcourant le blog. A noter que quelques articles adoptent un ton plus sérieux en fonction du sujet traité.


_____

Changement d'adresse, la nouvelle version du blog est à cette adresse : https://lolitaparia.wordpress.com/

"Chassée" de chez moi pour une journée ??!
lolita_paria
Ce billet fait suite à ce photographe louche dont j'avais parlé il y a quelques semaines.
Non content de me refuser comme modèle parce que blablabla moi pas être vraie femme blablabla, ce trouduc s'est permis de proposer à ma colocataire (qui pose pour lui) de venir chez moi faire les photos. Vous voyez un peu le dilemme ? Et ce n'est pas fini, le photographe transphobe ne veut absolument pas me voir, ni même m'entendre ; et donc je ne pourrai même pas rester enfermée dans ma chambre, puisque j'aurai obligation de rester dehors pendant le shooting... Non mais il est malade ce type ?! Il m'a refusée comme modèle, passe encore ; mais me chasser de chez moi parce que je ne rentre pas dans son modèle binaire, c'est absolument scandaleux ! J'ai failli accepter que ce photographe vienne faire une courte séance (et UNE seule !) dans l'appartement où je paie la moitié du loyer, mais en fin de compte il est hors de question de me faire traiter comme de la m#rde, c'est chez moi après tout !
Au fait, j'ai trouvé le pseudonyme du mec transphobe ; j'aimerais le révéler ici, mais cela voudrait dire que le public saurait dans quel département j'habite, et je veux éviter ça à tout prix.

Nouveau genre de transphobie
lolita_paria
Je suis actuellement en séjour aux Pays-Bas, où ça se passe moyennement, ce qui me fait déprimer un peu, voire regretter d'avoir fait tout ce voyage pour pas grand-chose. Ce n'était déjà pas vraiment la joie tout à l'heure, mais quand certains casseurs de pieds sur des forums viennent m'importuner juste parce que j'évoque ma transidentité, ça me fait sortir de mes gonds !!

Ce genre d'incident ne date pas d'hier, puisque j'avais été bannie de Nautiljon pour transidentité (en 2011), beaucoup de membres n'appréciaient pas le fait que j'écrive le mot 'transgenre' (et ses dérivés). Je pourrais aussi parler du forum Qc Harajuku, où je me suis faite tancer par une nana parce que ça la dérangeait que je dise que je suis transgenre. Et bien sûr, le même cirque s'est reproduit aujourd'hui sur un autre forum de, de... oh et puis vous savez quoi les réacs à deux yen ? Je vous prescris un flacon de vitriol, prenez deux cuillères à soupe matin et soir, effet garanti* !! Parce qu'il y en a marre de ce nouveau genre de transphobie, j'ai pas envie de me parquer dans des forums LGBT, ça suffit le communautarisme ! On n'est pas en Russie, bordel !


*Cette phrase - inspirée des Inconnus - est du sarcasme, rangez tout de suite vos accusations de menaces de mort et Cie, parce que ça me gonfle à la fin.

Le retour (très très) timide de VDP
lolita_paria
Aujourd'hui, j'ai décidé d'aller me balader sur des forums à la recherche de gens cool, des gens qui discutent calmement et qui sont polis. Vu que ces personnes sont agréables tout le temps, je vais les complimenter, leur dire qu'elles sont gentilles, qu'il fait beau, que tout le monde est content. De quoi passer une bonne journnnnn... Oh mais zut ! Vous voyez bien que c'est chiant ce que je raconte ?! Bref, retour au sujet.

L'année dernière, j'avais dédié quelques articles à une page Facebook pour le moins agressive. Si je vous dis : une page FB fréquenté par des metalleux, qui prennent des screens de gens au hasard pour les afficher et les balancer en pâture à des crapules, par exemple pour les insulter gratuitement. Il s'agit de Vie De Pleb... ils avaient disparu de la circulation depuis un moment, et pouf ! réapparu dans une nouvelle version appelée Reloaded.
Cependant, pas la peine de s'affoler : cette nouvelle version publie des statuts assez rarement, et le niveau de virulence s'est considérablement affaibli. Je ne suis plus choquée comme auparavant, leurs screens n'ont rien de vraiment méchant. Même les gens qui commentent sont déçus pour la plupart.

Montrer des screens de leur page serait complètement inutile, pas de lien non plus, puisque ça n'en vaut pas la peine. Vous ne loupez pas grand-chose, en somme.

"Nolifeman" et ses réinscriptions en boucle sur un forum
lolita_paria
Le net est rempli de surprises, même après quelques années à surfer sur le web, je trouve toujours de nouveaux spécimens prêts à m'impressionner par leur stupidité. Même le célèbre site 'les cas sociaux du net' ne pourrait que s'incliner devant tant de ridicule du mec dont je vais parler ici. Bon après, les trucs du genre blablabla je lui donne trop d'importance, blablabla je nourris le troll, etc., j'fais ce que je veux après tout ! C'est quand même rare de trouver des pépites pareilles, je n'allais pas lâcher l'occasion.

On est en présence sur le Forum Des Ados d'un type qui préfère sans doute s'amuser devant son PC, en se réinscrivant en continu sur ce site pour ados. Il s'agit d'un mec qui aurait, s'il n'est pas également mytho, 28 ans. Il a un an de moins que moi, et il fait mumuse à se réinscrire après chacun de ses bans pour raconter ses mêmes problèmes de célibat (ainsi que des trolls plus récemment)... Qu'est-ce que vous voulez que je dise à propos de ça !?! Bref, là on tend vers le harcèlement, mais harcèlement level jean-kik0o-nolife, je vous rassure.

Les modos doivent régulièrement le virer car ses topics partent assez souvent en volées d'injures. Et quand je dis régulièrement, c'est au moins une fois par semaine ces derniers temps.
Depuis sa première venue il y a presque un an, il a eu successivement une tapée de comptes : j'en ai vu 8, mais il y en a peut-être encore d'autres. Évidemment, vu qu'il squatte quasiment toujours la même rubrique, ainsi que sa façon de remplir son profil, on le reconnait immédiatement.

Sachant qu'il a découvert comment se réinscrire malgré son bannissement IP, on se demande s'il y aura un jour un moyen de s'en débarrasser pour de bon. C'est un peu comme un bouton d'herpès vous voyez, on a beau appliquer une crème pour le faire partir, ça reviendra indéfiniment jusqu'à la tombe ; là c'est pareil, il ne s'arrêtera jamais, puisqu'il en a fait son jouet préféré, comme le ferait un gosse.

Que vous soyez déjà inscrit sur le FDA ou pas, je vous invite à parcourir les différents topics créés par nolifeman : C'est par ici ! Sachant que la majorité de ses topics sont verrouillés, vous les repérerez facilement.

Au bout d'un moment, je commence à avoir pitié de lui. Non mais imaginez le pauvre petit, il n'a pas vu la lumière du jour depuis des mois, il ne sait plus à quoi ressemblent les gens dehors, il ne sait même plus ce qu'est une vie.

Je vous donne rendez-vous dans... euh, non. En fin de compte j'ai des choses plus intéressantes que de clasher un mur.

Lecture en diagonale et obsession
lolita_paria
A propos d'Epicode, j'aimerais revenir sur quelques détails qui m'ont semblé assez drôle, voire légèrement ridicule. Il n'y a rien de méchant dans ce billet, donc les gens qui pratiquent ce célèbre sport olympique qu'est la lecture en diagonale sont priés de ne pas réagir négativement en commentaires, car sinon je ferai exprès de lire 1 mot sur 3 avant de leur répondre.

Sur ce forum de codage et de graphisme, j'avais parlé du fait que les blogs sont un peu une sorte de "monde inconnu" chez eux, en tout cas je n'ai vu aucun autre blogueur ni blogueuse dans ce forum approchant les 2 000 membres.
Comme je l'avais dit vite fait sur le billet à propos de Deviloof, les goûts et les couleurs c'est quelque chose de génial, et je ne le contesterai jamais. Donc le fait que près de 95% des membres ne semblent gérer que des forums RPG, un thème qui ne m'intéresse pas, ça ne pose aucun souci pour moi. Les goûts et les couleurs c'est sacré ;)

Enfin, il y a eu une situation où ça devient assez comique, de mon point de vue tout du moins. Le forum étant pratiquement fermé aux visiteurs, je vous montre mes habituels screens du topic en question.

Screen


Jusque-là rien de spécial, c'est une recherche de staff pour un forum, autre que RPG il faut le souligner tout de même. Mais :

Screen


Quand je vous disais qu'il y a des adeptes de la lecture en diagonale, lol, c'était pourtant marqué sur le premier message. Et pour finir :

Screen


Ooh, cette jeune fille a cru que le forum présenté traitait de RPG (enfin, qu'on donnait des fessées aux RPG).. Quand je vois une absurdité pareille, j'ai l'impression que la plupart des membres ne voient rien d'autre que du RPG. Cette fille a apparemment été surprise que la recherche de staff portait sur autre chose que du RPG. Enfin, il faut les comprendre ces pauvres membres, ils ont tellement la tête dans le RPG que tout le reste leur semble étranger. Vous avez dit obsession ?

Bon, je crois que tout est dit. Si des membres d'Epicode tombent par hasard sur cet article (on ne sait jamais, peut-être que mon blog parle de RPG, hein) et qu'ils se vexent, je n'y peux rien en ce qui concerne la susceptibilité des gens.

Loligameuse - Xevious
lolita_paria
Xevious, sorti sur Arcade en 1982 et sur Nes quelques années plus tard, est un shoot'em up vertical de Namco. Un jeu au principe bien innovant à l'époque, puisque votre vaisseau est capable de tirer des bombes pour toucher les cibles au sol, en plus du tir en ligne droit classique.

Bon, j'ai essayé le jeu sur Nes avant de commencer à écrire le test, eh bien je peux vous dire que ça a été l'essai le plus court de toute l'histoire de Loligameuse ! Déjà comment voulez-vous qu'un shoot'em up datant de la "playhistoire" puisse bien vieillir ? Ce jeu s'était fait allumer à sa réédition en 2004 sur GBA, un quasi-copié collé de la version Nes, c'est dire. Du fait de l'extrême pauvreté du gameplay et de sa difficulté assez monstrueuse, je l'ai testé en deux minutes, et c'est largement suffisant pour décrire ce jeu qui a dépassé la date de péremption depuis une éternité.

Xevious


Dans Xevious, tout du moins si vous le découvrez ces dernières années, c'est le fin fond de l'ennui. Le concept de power up pour améliorer ou changer vos armes n'existe pas, vous avez les deux mêmes tirs du début à la fin du jeu ! Les seuls bonus que vous gagnerez seront des points et des vies. Je vous laisse imaginer l'éclate que ressentira un joueur d'Assassin's Creed qui osera toucher à ce truc.
Par contre, vous avez quand même des boss présents au cours du jeu, l'honneur est sauf. Enfin, vu la tronche des ennemis et des boss, qui ont presque tous des formes géométriques, ça ne doit pas changer grand-chose. Vous me direz, on pourrait très bien faire marcher son imagination pour associer ces cercles et ces carrés à des vaisseaux et des machines de guerre ; mais dans un jeu où on n'a pas le temps de cligner des yeux, je pense qu'il y a plus important que d'imaginer que votre cours de géométrie est en fait un champ de bataille aérien.

Et graphiquement, mais c'est la mort ! Le nombre de couleurs à l'écran est ridiculement bas, la Nes est quand même capable de largement mieux. Ha tiens, un tout petit troll de ma part : j'ai fait exprès de montrer plus haut et sans le dire, que le screen est issu de la version arcade, sachant que la version Nes sortie environ 3 ans après est encore plus laide. Faut le faire quand même... Une vraie tentative de meurtre envers vos yeux !
Et en plus de ça, vous n'entendrez qu'une seule petite musique dans Xevious, c'est-à-dire en début de chaque partie. Le reste, c'est... un fond sonore très bizarre et pénible qu'on ne peut décemment pas appeler de la "musique". Voilà, double agression, visuelle et sonore, bravo Namco !
J'ai essayé de faire un test pas trop concis, mais qu'est-ce que vous voulez que je raconte de plus ?

Xevious montre que la nostalgie ne sauve pas nécessairement un jeu.

Les coups de gueule de Lau, blog à suivre
lolita_paria
Les coups de gueule de Lau est un blog que j'ai découvert il y a quelques mois, et que je visite de temps en temps. Si je vous en parle ici, c'est parce qu'on trouve quelques similitudes entre nos deux blogs. En gros, Laurence dénonce plus ou moins des injustices dans la vie de tous les jours : homophobie, sexisme, psychophobie, etc. Bien que mon style d'écriture soit un peu plus "lâché" que celui de Lau, je me suis parfois bien marrée en lisant sa prose, l'humour est bien présent. Alors pour peu que vous n'ayez pas peur de lire de très longs textes, je vous conseille d'y faire un petit tour : Par ici !

D'ailleurs anecdote, je me suis inspirée d'un de ses articles pour publier sur Lolita paria il y a quelques temps, je veux dire celui sur l'invention de SNCF pour soi-disant détecter les comportements terroristes.

Je fais un peu de pub pour cette blogueuse, sans rien demander en retour, c'est juste pour le plaisir de partager des blogs intéressants.

Loligameuse - Bomberman 64
lolita_paria
Bomberman 64 - dont je ne vous ferai pas l'affront de dire sur quel console il est sorti - est pour ainsi dire le premier Bomberman que j'ai connu, c'était en 1999. Entretemps j'en ai essayé vite fait quelques-uns, donc désolée si je dis éventuellement quelques erreurs ou approximations, puisque je suis loin de tout connaitre sur cette saga.


Ce jeu Bomberman est doté d'un mode solo assez complet, puisque vous avez le choix dès le départ entre quatre mondes, eux-mêmes divisés en quatre niveaux, dont le 2eme et le 4eme sont consacrés aux boss. Finir ces quatre mondes vous donnera accès à un autre monde plus coriace, et pour le reste... allez voir vous-même sur Internet car j'aime pas trop spoiler les gens, même sur des vieux jeux.
Dans chacun des niveaux, le perso que vous incarnez se défend uniquement avec ses bombes. Vous trouverez toutes sortes de bonus dans les niveaux : par exemple pour augmenter la puissance ou la portée des explosions des bombes, leur ajouter un effet retardement, ou des cœurs pour ne pas mourir d'un coup, et autres gadgets moins utiles. Ces bombes ne servent pas seulement à se battre, vous pouvez (ou plutôt vous devrez, dans les derniers niveaux) vous en servir pour rebondir dessus et atteindre des endroits inaccessibles autrement. Eh oui, Bomberman est incapable de sauter ! A vous de vous creuser les méninges pour utiliser à bon escient les bombes pour accéder à des passages secrets, sachant que vous êtes limité à 8 bombes maximum, et que vous pouvez mourir à cause de vos propres explosions. Alors gare aux maladresses !

Bomberman
Un niveau du mode solo


Malgré ce mode solo plutôt intéressant, l'attraction principale se situe tout de même dans le mode multijoueur (jusqu'à 4 joueurs, of course). Après tout, un jeu Bomberman sans multijoueur*, c'est un peu comme un jeu de baston sans mode deux joueurs, n'est-ce pas Ultraman ?
Le nombre d'arènes disponibles est un peu faible, mais il y a tout de même de quoi s'amuser avec toutes ces options. On peut régler le compte à rebours, le nombre de manches, prévoir une mort subite pour abréger la partie, et aussi ajouter la possibilité après la mort d'un des joueurs de devenir un fantôme et ainsi casser les pieds aux survivants.
Certains bonus ramassés dans le mode solo (les gadgets moins utiles dont je parlais), permettent d'habiller vos personnages de diverses façons, ça personnalise un peu la partie à plusieurs. Dommage que ça ne s'applique pas pour le mode solo.

*Le tout premier Bomberman sur Nes était dépourvu de multijoueur...

La qualité des musiques m'a plutôt étonnée, j'ai passé pas mal de temps dans le soundtest, certains thèmes sont franchement sympa ; d'ailleurs FamilyJules7X a repris certaines des musiques de ce jeu en mode metal sur sa chaine Youtube.
Pour être honnête, je ne vois pas de défauts particulièrement gênants dans Bomberman 64, juste que les graphismes sont un peu en-dessous de ce qui se faisait à l'époque, et une durée de vie quelque peu courte. Le seul truc que je pourrais vraiment reprocher, c'est l’absence de traduction, car il y a tout de même un petit scénario dans le jeu.

C'est un jeu assez bon, qui n'a pas trop mal vieilli selon moi. Il existe un autre Bomberman sur la même machine (Bomberman Hero), mais je ne l'ai jamais connu à l'époque.

Des émissions LGBT-friendly qui choquent les bigots
lolita_paria
En trainant sur Facebook, je trouve un peu de tout, et donc parfois de quoi alimenter le blog. On va reparler de religion, donc les gens à qui ça choque que j’émette des critiques, ils savent où cliquer (indice : c'est en haut à droite).

Les médias chrétiens ont tendance à vouloir publier des articles sur l'homosexualité, dont vous vous doutez bien que c'est rarement positif... Sur le site où je suis tombée par hasard, se trouve bien entendu un article à thème LGBT, et là ça a l'air d'être moins virulent que ce que j'ai pu voir sur d'autres site du genre, bien qu'il y ait pas mal de mensonges.
Je mets le lien : Clic

Donc, liberté d'expression oblige, je vais contre-argumenter ici, car sur leur site il n'y a pas l'air d'avoir de zone dédiée aux commentaires. C'est parti !


"L'acceptation de l’homosexualité atteint des niveaux sans précédent aux Etats-Unis et partout ailleurs dans le monde."

Ah bon ? Vous n'avez jamais entendu parler (entre autres) de pays imposant la charia, et lapidant les homosexuels ? Même aux USA, certains états font voter des lois anti-gay (discriminations), donc arrêtez vos mythos, svp !


"l’analyste chrétien des medias Jeff Johnston alerte les parents : « Il est clair qu’on trouve de plus en plus de personnages gay et transgenre parmi les programmes pour enfants à la télévision »."

Je ne regarde pas la télé (ou très peu), mais effectivement le sujet est moins tabou, et j'entends parler de davantage de dessins animés incorporant des personnages LGBT. Mais ça existe tout de même depuis un certain temps, par exemple dans Sailor Moon, on trouve deux personnages qui semblent former un couple lesbien (Sailor Uranus, et Sailor Neptune), même si ça joue beaucoup sur l'ambiguïté.
Quant aux personnages transgenres laissez-moi rire ! Depuis au moins l'époque de Ca Cartoon, on trouve souvent des personnages se déguisant en femme, comme Bugs Bunny, et pourtant ça ne semblait pas choquer. Bon d'accord, c'était surtout du travestissement, mais qu'importe.


"transmettre des valeurs morales chrétiennes"

Oui.. oui.. Et transmettre aussi l'homophobie, tant qu'à faire.


"les deux héroïnes de la série manga « La Légende de Korra » sont clairement lesbiennes, ainsi qu’en témoignent les débats sur les sites homosexuels. Elles se tiennent par la main et disparaissent dans le brouillard pour le final de la saison, après s’être embrassées plusieurs fois durant des épisodes de 2014."

Ben quoi ? D'après les sources, elles ne font que s'embrasser et se tenir la main ; pas de quoi choquer le public, à part ces bigots homophobes qui n'ont qu'à changer de chaine, au lieu de rouspéter !


"Le jeune héros du dessin animé australien « Shezow » trouve un anneau au pouvoir spécial le transformant en fille."

On trouve un cas de figure similaire dans Ranma 1/², et vous avez attendu les années 2010 pour réagir ? Ça doit être parce que ça devient la "mode" d'exprimer son homophobie/transphobie à tous les étages, n'est-ce pas ?


"Johnston avertit : « Les enfants ne sont pas équipés pour comprendre ces thèmes réservés aux adultes ». Ces « messages sexuellement troublants » vont nécessairement leur occasionner des questionnements.

Je crois qu'au contraire les enfants comprennent mieux que certains adultes. Les fait que des personnages homos se tiennent la main ou se fassent des bisous, ça n'a rien de sexuel ; et de mon côté j'ai souvent regardé des dessins animés représentant des personnages hétéros, et pourtant ça ne m'a pas "rendue" hétéro, mdr.
Et si vous arrêtiez de faire une fixette sur des trucs qui vous dérangent ? Je ne sais pas pour les USA, mais en France il y a quelques émissions religieuses ; alors contentez-vous de regarder ces messes à la télé et c'est tout, parce que vous adoptez un comportement masochiste en regardant des émissions susceptibles de parler d'homosexualité.



Note : ce billet n'est vraiment sur le thème de l'actualité, parce que cet article d'infochrétienne date de l'année dernière.

A propos de mon dos
lolita_paria
Désolée si je poste mes articles assez souvent, négligeant parfois la qualité au détriment de la quantité. Comme vous l'avez vu précédemment, j'ai des problèmes de dos qui s'éternisent, ce ne sont pas de simples douleurs passagères.
En gros, je passe la moitié de mes journées alitée, car c'est le seul moyen d'avoir la paix avec mes douleurs ; et l'autre moitié c'est surtout de l'internet. Les douleurs sont persistantes, et m'empêchent de faire tout ce que je faisais avant : je ne peux presque plus sortir, impossible d'effectuer la plupart des tâches ménagères, me pencher et me mettre sur la pointe des pieds devient un calvaire, et j'en passe. Ceci dit je sens encore mes jambes, donc pas de quoi aller aux urgences. Le médecin m'a bien entendu prescrite des anti-inflammatoires, mais depuis lundi dernier j'attends toujours leur effet. Donc cet après-midi j'y retourne.
Sur une échelle de douleur de 0 à 10, je dirais que tant que je ne suis pas allongée sur le dos, la douleur ne descend jamais en dessous de 2. Mais ça peut grimper très vite au moindre mouvement complexe. Par exemple si je me penche, même tout doucement, ça va jusqu'à 5 ou 6.

L'une des rares occupations qui me restent, c'est d'aller sur les forums et mon blog. Comme je ne peux pas exiger aux gens d'aller plus souvent sur les forums (je ne m'appelle pas Entraide Youtubers, et puis la vie IRL c'est toujours mieux), je n'ai pas grand-chose à faire et je me retrouve à tourner en rond sur les forums.

Quelques détails sur l'article précédent
lolita_paria
Le scandale sur ces camps de concentrations à Meaux qui se prennent pour des hôpitaux est assez long, c'est clair ; et malgré ça il y a encore des choses à dire, bien que ça concerne plutôt ma "reconstruction" et quelques détails. Ce n'est donc pas vraiment une suite, sinon j'aurais mis 'Acte 2' comme je le fais parfois sur Lolita paria.

Après avoir subi une lourde persécution, forcément j'étais assez traumatisée, bien que soulagée de ne plus subir toutes ces horreurs. Il a fallu un bon bout de temps pour que je sois débarrassée des séquelles, bien qu'à mon avis je resterai toujours en partie fragilisée.
Comme j'ai quitté l'hôpital de jour, j'ai continué à voir mon ancien psychiatre (vu que c'était le seul gratuit) ; vous savez, celui qui amalgame transidentité et bipolarité.. Vous vous doutez bien qu'il a essayé plusieurs fois de me convaincre de retourner là où j'ai été persécutée, auquel cas j'ai fait exprès d'éviter la question à chaque fois.
A partir de avril-mai 2012, j'ai commencé à sortir régulièrement en femme, y compris pour voir ce médecin transphobe. Régulièrement il me parlait du fait que mon habillement féminin découlait de ma maladie, et pire encore : il ponctuait presque toutes ses phrases par "Monsieur". Oui, j'entendais du Monsieur à toutes les sauces, et ce psy n'hésitait pas à m'appeler Monsieur [mon nom de famille] devant tout le monde dans la salle d'attente, parfois en insistant bien sur le mot Monsieur ! Une véritable humiliation mensuelle, tous les mois j'avais droit au même cirque ! Mais je ne voulais pas pour autant rentrer dans son jeu en revenant à des tenues masculines, il était hors de question de faire marche arrière dans ma transition !

Je me retiens de toutes mes forces pour ne pas écrire des insultes, car plus j'y repense, plus je suis furieuse. J'ai continué à consulter le psychiatre jusqu'à fin 2013, je ne suis plus venue à ses rendez-vous du jour au lendemain, puisqu'il me racontait les mêmes sermons à chaque fois. C'est donc mon médecin traitant de l'époque, situé à plusieurs kilomètres de Meaux, qui me prescrivait mon traitement (anti-dépresseurs et neuroleptiques) jusqu'à mon déménagement au printemps 2014. Ce médecin généraliste était beaucoup plus ouvert, je me sentais mieux avec lui, mais il part bientôt en retraite (si ce n'est pas déjà fait).

Une fois arrivée dans une autre ville assez loin de la région parisienne, il a fallu que je me reconstruise, car chez mes parents je broyais du noir en permanence (à cause aussi de problèmes familiaux, mais c'est une autre histoire). Dans mon nouveau chez moi j'étais très peu autonome, j'ai du apprendre à me débrouiller grâce à ma colocataire qui m'a appris entre autres à cuisiner et à faire des démarches administratives. Je ressortais tout de même de plusieurs années d'enfer. Je me dis que si je n'avais pas rencontré cette colocataire sur internet (devenue ma meilleure amie), je ne sais pas où j'en serais aujourd'hui : De retour en hôpital psychiatrique ? SDF ? Six pieds sous terre ? Bref, de toutes façons ma nouvelle vie est bien plus saine qu'à l'époque où j'habitais à Meaux ; j'ai même perdu 13 kilos au cours de l'année 2014, car autrefois j'étais tellement stressée que je mangeais pour quatre pour oublier mes soucis.

Ça fait quand même du bien de se lâcher sur un blog, c'est parfois aussi efficace qu'une séance de psy :)
Bien évidemment, dans ma nouvelle vi(ll)e j'ai du reprendre un suivi psychiatrique, j'étais loin d'être rétablie. Le CMP où je vais à présent est plus ouvert, les psychiatres ne me jugent pas comme l'autre crapule. Et vous savez quoi ? Au fil du temps, ma dose d'Abilify a progressivement diminué, je suis passée de 15 à 5 mg ; et cette année j'ai de moins en moins besoin d'antidépresseurs. Vers fin 2015, je ne présentais pratiquement plus ces symptômes post-traumatiques d'autrefois.
A présent je commence à vivre comme n'importe qui, je peux me débrouiller chez moi pratiquement sans aide. J'envisage même de reprendre mes études à la rentrée, afin de rattraper le temps perdu. Juste dommage que mon dos ait choisi de me faire souffrir quotidiennement depuis une semaine... Les seuls troubles psys qui me restent sont des insomnies, et un léger sentiment de solitude (je ne connais pratiquement personne là où j'habite), ainsi qu'un peu de trichotillomanie.

Tout est bien qui finit bien. Je le répète, j'ai eu la chance incroyable d'être tombée sur une jeune femme bienveillante sur un forum random, qui m'a prise sous son aile et avec qui j'habite depuis plus de deux ans ; sans elle, je n'en serais pas là à croquer la vie à pleines dents.

Forum Des Ados
lolita_paria
Cet article, comme le précédent, aborde un forum où je suis inscrite depuis un certain temps. Je publie ce genre d'article, car je ne peux pas faire grand-chose en ce moment à cause d'une récente blessure au dos, c'est pour éviter de rester couchée toute la journée et de m'ennuyer ; mais bref.

Donc je vous présente le FDA, alias le Forum Des Ados, sur lequel je traine depuis pas mal de temps. En ce qui concerne mon grand âge (29 ans) par rapport au thème du forum, ça n'a jamais posé problème. Il faut dire que j'y suis inscrite depuis plus de 5 ans, et depuis tout ce temps je n'ai jamais causé le moindre souci, ce qui fait que je fais partie du paysage, les membres actifs m'ont acceptée progressivement. Ce n'est pas comme si je m'étais inscrite directement à l'âge de 29 ans.

Ce forum est absolument immense avec des très grosses stats, 82 000 membres et plus de deux millions de messages ! Comme pour Epicode, inutile de tout décrire le forum, vous pourrez le constater vous-même via le lien tout en bas. Le FDA aborde un peu tous les sujets, ce n'est pas centré sur un thème précis.
Au vu de l'activité énorme du forum, il y a vraiment de quoi faire, à moins de venir au milieu de la nuit. A part quelques trolls et des bots spammeurs (mais ces derniers étaient beaucoup plus nombreux avant), c'est plutôt sympa, je discute très souvent dans la plupart des rubriques. Au passage, j’adore parfois clasher les éléments perturbateurs du FDA, en usant du même genre d'humour que sur ce blog, où j'utilise le même avatar que là-bas. Ca m'occupe pas mal.

Voilà pour ce petit résumé, je leur fais au passage gentiment un peu de pub, même si Google ramène quasiment tous les nouveaux inscrits.



Forum Des Ados

Epicode, forum de graphisme et de codage
lolita_paria
Je vais parler un peu d'Epicode, un gros forum de codage et de graphisme hébergé sur Forumactif. Ce forum me connait depuis un moment, j'y suis inscrite depuis plusieurs années. Donc comme je fais partie de leurs membres, je vais éviter de parler d'eux en mal malgré quelques reproches ; après tout si je poste ma pub chez eux, c'est que je m'y plais plus ou moins :)

Je ne détaillerai pas tout le forum, le lien que je mettrai en bas vous permettra de vous faire une idée. En gros, Epicode est un forum d'entraide pour forums, comportant principalement des services de graphisme et de codage HTML/CSS/templates ; ce sont ces deux services qui sont mis en avant, sachant qu'il y en a d'autres.
Je viens surtout chez eux pour papoter avec les membres : sur le parloir (rubrique où on parle de tout) et sur la Chatbox intégrée au forum, ainsi que les services de pub où je partage mon blog. La moyenne d'âge est plutôt basse, même si quelques quadragénaires arrivent à s'intégrer. On est donc plutôt sur un forum de ""djeun's"" comme j'en avais parlé dans un très ancien article (si vous vous en souvenez), sachant que djeun's n'est pas du tout péjoratif.

Je fréquente ce forum presque quotidiennement, les gens du cru commencent à avoir l'habitude de me croiser. Malheureusement, étant donné que je n'ai plus de forum, et que je ne fais jamais de graphisme, la plupart des rubriques ne sont pas faites pour moi. Et c'est là que se pose un tout petit problème, Epicode est beaucoup moins orienté blogs, alors que d'autres forums d'entraide incluent ces genres de sites. J'ai quelquefois un léger sentiment d'être un peu mise à l'écart sur ce forum, en tant que blogueuse je me sens parfois "à part" parmi tous ces admins de forums RPG (un thème qui ne m'intéresse pas). Mais rien de grave, je n'ai jamais eu de couacs avec les membres et le staff.
Qui dit forum de "djeun's", dit membres qui pour beaucoup s'expriment avec moult smileys et de /SBAF/. Mais bon ils savent quand même doser, et je comprends plus ou moins ce qu'ils disent, à quelques exceptions près quand ça tend trop vers le charabia.

Cet article n'était nullement une critique, je n'ai pas grand-chose à leur reprocher, si ce n'est qu'ils devraient un peu plus s'ouvrir aux blogueurs, même si ceux-ci sont très minoritaires.



Lien vers Epicode

Deviloof : succès sur Youtube, flop sur Nautiljon
lolita_paria
Deviloof



Deviloof est un groupe faisant partie du mouvement visual kei, mouvement dont j'avais déjà parlé dans un ancien billet (celui sur Spirit of Metal). Si vous avez déjà écouté des groupes de visual kei, vous avez peut-être commencé à en cerner quelques caractéristiques : par exemple ces refrains ultra-mélodiques qu'on entend dans presque toutes les chansons, même dans celles comportant des couplets agressifs. Eh bien avec Deviloof c'est très différent, leur style est absolument bourrin et violent du début à la fin ! Zéro chant mélodique, ça hurle dans tous les sens, avec de nombreux blast beat, et c'est ce qui distingue Deviloof des autres groupes, ce qui n'est pas plus mal car le VK s'essouffle depuis plusieurs années.

Deviloof a débarqué de nulle part sur Youtube en septembre 2015, et a créé un effet de surprise incroyable ! A l'heure où j'écris ce billet, le premier clip (intitulé Ruin) a atteint plus de 53 000 vues. Pas mal pour un groupe en tout début de carrière. Moi en tout cas, j'adore !
Quelques mois plus tard, Deviloof a publié un autre titre : Ishtar. Le style est identique à Ruin, aucun répit, ultra brutal ; les amateurs/trices de deathcore/grindcore vont assurément se régaler.

Liens des deux chansons : Ruin et Ishtar

Par contre sur Nautiljon, ça a l'air très mitigé. Peu de commentaires et de notes, une partie des membres ayant consulté la fiche de Deviloof ont fait part de leur déception, voire indignation. Je ne critiquerai jamais les goûts et les couleurs des gens, mais quelques commentaires sur la fiche en question sont affligeants. Je cite : "Et vocalement, c'est quoi cette chiasse ?", "Ce groupe est en carton."
Lien : Fiche Nautiljon de Deviloof
Non mais comment peut-on juger un groupe sur seulement deux chansons ?? On ne sait pour l'instant pas grand-chose sur ce mystérieux groupe, le mieux reste d'attendre leur prochain mini-album en aout pour se faire une idée plus précise.


En tout cas j'ai hâte de voir leurs prochaines compos, ça m'intrigue pas mal.

?

Log in