Lolita paria

Blog personnel mi-racontage de vie, mi-humour satirique

[sticky post]La raison d'être de ce blog
lolita_paria
-

Loligameuse - Shaq Fu
lolita_paria
Le jeu Shaq Fu est très connu parmi les gamers, ce jeu pourrait faire copain-copain avec Ultraman tellement il respire la médiocrité. Euh, je parle de la version Super Nes, pas du jeu sur Megadrive qui est un peu moins mauvais (voire assez bon) d'après ce que j'ai lu un peu partout sur Internet.

Je n'ai pas connu ce jeu à sa sortie, jamais entendu parler (et c'est pas plus mal, au fond). C'est depuis que je surfe sur le net depuis chez moi que je découvre des articles qui décrivent cette légendaire bouse. Pour ne pas mourir idiote, j'ai téléchargé ce jeu ce matin. Ben quoi ? Je ne vais pas fouiller dans toutes les brocantes à la recherche du jeu, juste pour un test.

shaq fu

Pour les jeunes gamers de la génération PS3 et autres, sachez qu'il existe un jeu qui met en scène le basketteur Shaquille O'Neal dans un jeu de combat. Car oui, dans ce jeu on ne joue pas au basket, mais on se cogne dessus. Pourquoi pas.
Alors je m'attendais à la pire des catastrophes en essayant Shaq Fu, on n'en est pas loin, mais il y a quand même quelques petites qualités. Les décors sont plutôt détaillés, avec un petit effet de mode 7 sur le sol, les animations assez fluides. Par contre, les persos sont tout petits à l'écran, faudra qu'on m'explique...

La jouabilité en revanche, comment dire... je me suis demandée pendant tout le premier combat si ma manette de PC n'était pas subitement endommagée, sans plaisanter ! Hélas les contrôles de Shaq Fu sont absolument pourris ! Il est quasiment impossible de toucher son ennemi, les collisions sont foireuses, on n'arrive pas à faire ce qu'on veut, et au final on perd tous les combats à cause de cette maniabilité fantaisiste ! Je n'ai même pas pu tester toutes les combinaisons de coups (dans le cas où il y en aurait), enfin, on a deux boutons pour les poings, deux pour les pieds mais ceux-ci semblent identiques, et les touches L et R semblent servir pour les provocations.
Il n'y a que 7 personnages dans ce jeu, seulement 7 ! Alors que sur Megadrive, console pourtant moins puissante, on en trouve beaucoup plus. C'est de la véritable glandouillerie, c'est pas possible !

Le mode histoire comporte tellement d'incohérences, et le problème de la maniabilité à ch*er s'y retrouve également, puisque évidemment ce mode est juste un prétexte pour enchainer des combats, mais vu que ceux-ci sont impossibles à finir, je jette l'éponge.


Shaq Fu, ou comment pourrir la réputation d'un basketteur. Pas sûre qu'il réaccepte d'apparaitre dans un autre jeu vidéo à l'avenir...

Loligameuse - Ironsword
lolita_paria
Le jeu que je présente cette fois est plutôt peu connu du grand public (wikipédia ne connait pas, en tout cas), Ironsword - Wizards & Warriors II sur Nes, que j'abrègerai en Ironsword, est un jeu d'une qualité respectable, tout du moins de mon point de vue.

Ironsword

N'ayant pas réussi à aller très loin dans le jeu (mais je l'avais fini à l'époque), je dois me fier à mes souvenirs et aux vidéos sur Youtube.

Alors donc vous incarnez un preux chevalier qui doit apparemment sauver le monde bla bla bla. Dans le premier niveau vous devez escalader une montagne. Vous disposez de votre épée au départ, à laquelle viendra s'ajouter des sorts de magie et des meilleures armes, boucliers et casques. Vous trouverez de temps en temps des clés, que je vous recommande vivement de tout faire pour les ramasser, car TOUS les coffres sans exception sont verrouillés ! Mais heureusement on peut cumuler les clés et même en acheter aux magasins, d'où l'intérêt également de chercher des joyaux et autres trésors. Oui car sinon, un détail amusant que j'ai découvert par hasard, si vous entrez dans une boutique les poches vides (si vous voyez ce que je veux dire), le gérant vous met à la porte. lol. A noter aussi un jeu de hasard avec des crânes qui tombent dans des gobelets, qui permet de vous faire gagner de l'or si vous êtes né sous une bonne étoile. Vous vous doutez bien que je n'ai rien gagné à ce stupide mini-jeu, mais passons.

Outre les clés, équipements, et trésors, il vous faudra récupérer certains items indispensables pour progresser, comme cet oeuf doré qui permet à un gros aigle de vous transporter dans les nuages. Et là les ennuis commencent car déjà, escalader cette montagne n'était pas aisé avec tous ces oiseaux qui veulent vous bouffer tout cru malgré votre armure. Mais en plus, le niveau dans les nuages est absolument un labyrinthe, où les décors se ressemblent tous, et les ennemis arrivent de partout ! Perso, je n'ai pas réussi à aller plus loin. Donc je ferai avec mes souvenirs passés.

Votre chevalier peut se déplacer, sauter, se baisser et attaquer avec son épée. Attention, pour attaquer en sautant c'est assez... bizarre. En gros, vous ne pouvez pas utiliser votre épée manuellement dans les airs, il faut compter sur la chance pour que l'ennemi aille se faire transpercer par la pointe de votre lame... Mouais...
En ce qui concerne la maniabilité, c'est plutôt précis, on saute sans trop de mal, avec l'entrainement tout roule ou presque, enfin, si les ennemis voulaient bien arrêter de réapparaitre partout sans arrêt ! Impossible de souffler, à part peut-être dans les passages secrets remplis de trésors.
Il est vrai qu'à côté de Dragon's Lair sur la même machine, Ironsword est plutôt facile. Mais il y a des moments où j'ai vraiment sué à grosses gouttes ! Et les boss, c'est loin d'être du gâteau, il me semble que vous devez absolument avoir suffisamment de magie pour pouvoir tirer des projectiles sur le boss. Se retrouver à court de magie signifie donc la mort pour vous !

Bon, à présent je vais parler du, ou plutôt des boss de fin. Car oui vous affrontez 4 boss de fin issus des 4 éléments (eau, feu, etc). Un seul boss de ce genre, ça aurait déjà été très dur, mais alors les 4 en même temps ça a été un véritable supplice ! Ces boss bougent dans tous les sens, ils sont très difficiles à atteindre et vous font tomber des plates-formes tout le temps.
Pour l'anecdote, mon frère a essayé de finir ce jeu autrefois. Mais je vous jure sans exagérer qu'il pétait littéralement les plombs et débitait un nombre record d'injures !

Graphiquement y a pas à dire, c'est très beau pour une Nes, malgré des décors un chouïa vides. Les ralentissements sont discrèts, peu de bugs, les musiques manquent de variété mais sont largement supportables. Bref, un jeu de bonne qualité, un peu gaché par une trop grande difficulté. Ne comptez évidemment pas sur un quelconque système de sauvegarde, c'est le jeu d'une traite ou rien !


Comme je l'ai dit ce jeu est peu connu, c'est entre autres pour cette raison que j'ai voulu en parler ici. Ironsword a beau dater, il conserve un certain charme.


Let's play du jeu

Loligameuse - Turok 2
lolita_paria
Turok 2 Seeds of Evil, sorti en 98 sur N64 par la société Acclaim, qui (je crois) a fait banqueroute il y a quelques années, est un jeu que j'ai longtemps emprunté à un ancien pote. Comme je ne suis pas voleuse, j'ai fini par lui rendre sa cartouche pour m'acheter mon propre exemplaire en 2003.
Je possède toujours le jeu dans mes cartons, et bien que je fasse un test dessus, je n'ai cependant pas trop envie d'y rejouer. Turok m'avait mise une sacré claque à l'époque où je l'avais découvert, et cette claque serait plutôt aujourd'hui une petite pichenette pour les jeunes gamers qui l'essayeraient. C'est moche de vieillir !

Turok 2 met en scène un indien qui doit combattre soit des dinosaures, soit des humanoïdes reptiliens, et quelques autres vilains pas beaux. Comme dans la plupart des FPS, on débute avec un lance-pierre pour finir avec un dispositif de bombe atomique à la fin du jeu, enfin un truc du genre.
Le jeu comporte 6 niveaux, sans compter ceux qui sont exclusivement dédiés aux boss. 6 niveaux ça parait peu, mais ceux-ci sont extrêmement longs ! Le niveau 1 est le plus court, et pourtant en venir à bout demande au moins une heure et demie. Chaque niveau comporte son lot d'ennemis à descendre, des armes, des enigm... heu pardon, des boutons pour ouvrir des portes, sans oublier quelques objectifs obligatoires, comme libérer des prisonniers, tuer certains ennemis particuliers, etc.

Les niveaux sont longs, trop longs même ! On se perd rapidement dans des labyrinthes gigantesques à la distance d'affichage médiocre, heureusement il y a une carte pour se repérer mais elle bugue un peu parfois.
En fait, la difficulté ce n'est ni les ennemis, ni le chemin à trouver, c'est de résister à l'ennui. C'est un peu répétitif, les ennemis sont souvent les mêmes dans les premiers niveaux, et évidemment peu futfut' (les développeurs n'ont probablement pas eu envie de prendre exemple sur l'illustre Goldeneye). Mais néanmoins, les créatures ont une palette d'animations très large ! Oui, on ne rigole pas sur Turok 2, selon l'arme utilisée et la partie du corps visée, les ennemis ont plein de façons de mourir. Les sadiques en herbe pourront s'en donner à coeur joie en démembrant ou en décapitant leurs cibles.
D'ailleurs les animations sont très bien faites... tant qu'il n'y a qu'un ou deux monstres à l'écran. Le jeu ralentit pour un rien, et ça bugue souvent dans tous les sens ! Quel gâchis... ça partait pourtant bien.

Au chapitre des musiques, alors là... Turok 2 bénéficie de très très bonnes musiques, surtout le magnifique thème du deuxième niveau (River of souls), un régal pour les oreilles et une place de choix dans mon top 20 des meilleures musiques de jeux vidéo, rien que ça. Les autres thèmes ne sont pas en reste, je dois même dire que j'ai rarement passé autant de temps dans le sound test d'un jeu. LE point fort de Turok 2 !

Quand à la maniabilité, pas grand-chose à redire, la manette de la N64 est pour une fois à l'avantage, contrairement aux autres genres de jeux de cette console. Le système de séléction des armes est très ingénieux et ergonomique ! Dans d'autres FPS il faut changer d'arme avec un bouton en les faisant défiler une par une, ce qui devient ingérable quand on dispose de 5 fusils, 4 pistolets et un lance-roquettes. Alors que dans Turok 2, il suffit de maintenir le bouton A ou B pour faire apparaitre les icônes des armes disposées en cercle, et utiliser le stick analogique dans la direction appropriée pour choisir, tout ça en deux secondes !

Hélas il y a quand même beaucoup de défauts, encore plus visibles aujourd'hui. Et c'est pour ça que je ne souhaite pas rebrancher ma vieille N64 pour ce Turok, ça a trop mal vieilli. Je me contente d'écouter l'OST sur Youtube, une OST qui elle n'a pas pris une ride !

Je n'ai pas tout évoqué, mais ça alourdirait mon test de toutes façons. Essayez-le à la rigueur sur émulateur, car la cartouche devient rare et chère dans le commerce.
Comme pour les autres tests, je n'ai pas mis de notes pour inciter les lecteurs à lire en entier, au lieu de se précipiter sur la note pour ensuite survoler le reste, n'est-ce pas^^.

Désolée pour l'absence de captures d'écran, je préfère mettre le lien d'un let's play youtube^^


Le lien

Les nourrices psychopathes !
lolita_paria
Je tiens à dire avant toute chose que d'une, je n'aime pas les enfants mais ça ne m'empêche pas de condamner les actes dont il est question dans mon article, et de deux, il ne faut pas perdre de vue le ton satirique de mon blog^^


Alors il y a quelques temps j'ai lu cet article de journal, une nourrice - qui n'aurait pas dû l'être - a secoué un bébé, suffisamment violemment pour qu'il garde des séquelles à vie. J'ai oublié de dire que les faits se sont déroulés en 2008, et évidemment la justice a trainé pour faire son travail...
Le pire dans tout ça, c'est que les médias en parlent assez souvent, preuve que ce cas est loin d'être isolé. Comment voulez-vous avoir confiance envers les nourrices dans ces conditions ?? Et en plus de ça, cette femme n'a écopé que de 5 ans de prison ferme ! 5 ans pour une vie atrocement brisée ! Le pauvre gosse est à présent lourdement handicapé !

Alors bon Mesdames les tortionnaires de bébés, si vous ne supportez pas qu'un nourrisson pleure, je vous suggère déjà dans un premier temps de changer de métier d'urgence, et également de vous faire coudre le vagin pour ne plus pouvoir faire d'enfants. Vous pourrez ensuite acheter un poupon (ou plusieurs, tant qu'à faire), que vous pourrez secouer, jeter contre les murs ou lui arracher un membre, bref exprimer vos délires/fantasmes infanticides. Mais par pitié ! Qu'on ne laisse plus approcher ces nourrices psychopathes des enfants, bordel de fiente !

Loligameuse - Dragon's Lair
lolita_paria
Je suis une grande fan du Joueur du Grenier, vous avez sans doute remarqué sur mes articles quelques répliques inspirées du célèbre youtubeur. Eh bien j'ai envie de tester des jeux comme lui, mais en faisant des chroniques sous forme de texte. Ben oui, je me sens masochiste en ce moment, alors autant essayer de savoir ce que ressent le JdG quand il se fait souffrir lors de ses tests.

Comme je commence par un jeu qui a déjà été chroniqué par le JdG, je vais essayer de me distinguer au maximum de mon illustre modèle. Donc voici le test de Dragon's Lair, sur Snes.
Je précise aussi que je joue en émulateur. Je possède ma console chez moi, mais évidemment je n'ai pas le jeu en question, donc voilà.

- Après l'écran titre et la très courte scène d'intro, je me retrouve sur une espèce de carte façon Super Mario World (avec le personnage qui a l'air d'un oeuf sur pattes...). Le premier niveau est effectivement simple comme le JdG l'avait décrit : pas mal de bonus d'énergie à ramasser, pas trop d'ennemis (à condition de rester en haut, se balader en bas ne sert à rien).
Et là je suis déjà confrontée à l'horrible maniabilité du héros, Dirk (c'est son nom) a enduit ses bottes de savon ! Impossible de se déplacer avec précision, même avec de l'expérience. A cela s'ajoute les sauts pourris, mais ça je m'y attendais.
Dirk est assez neuneu, puisqu'il ne sait pas frapper avec son épée en sautant, ni en se baissant, et encore moins sous l'eau (j'y reviendrai plus tard). Un autre bouton sert à lancer des armes à distance, des haches ou des dagues, mais elles semblent peu efficaces par rapport avec l'épée.
Bref, ce niveau est rapide, je n'ai perdu qu'une vie. Au suivant.

- Le niveau 2 est court mais déjà un peu plus dur, avec moins de bonus d'énergie. Je suis attaquée par les têtes de dragon verts, des enclumes hantées (et invulnérables), et quelques autres ennemis. Après une dizaine de minutes je réussis, bien passons.

- La suite est plus complexe, ce niveau 3 intégrant les fameuses "fausses sorties" qui me ramènent un niveau en arrière, et je me suis évidemment faite avoir. Ca commence à être costaud en gros.

- Dernier niveau que je vais décrire, puisque je n'ai pas réussi à aller au-delà.
Déjà, le niveau est plongé dans la semi-obscurité, c'est plus labyrinthique, avec mêmes des passages sous l'eau.
Il faut que je vous dise que j'ai asbolument HORREUR des niveaux aquatiques dans les jeux, que ce soit avec Dream Master, Tortles Ninja, Alundra 2, Skies of Arcadia et plein d'autres, c'est TROP LENT ! Comme je le disais plus haut, Dirk ne peut pas se défendre lorsqu'il est enfermé dans une bulle (très ch*ante à déplacer, d'ailleurs), et pour sortir de l'eau c'est l'anarchie ! C'est d'ailleurs à cause de ça que je n'ai pas pu continuer dans le jeu, ça m'énervait trop alors j'ai laissé Dirk couler au fond de l'eau, où plutôt devrais-je dire dans les abysses de la médiocrité. Même pas pu aller dans le niveau avec la "corde qu'on ne peut pas attraper", décrit par JdG.

Bon bref, ce jeu avait plutôt un bon potentiel, avec ses graphismes corrects, ses ennemis variés. Enfin bon, saboter ce jeu avec une difficulté aussi sadique, c'est affligeant. Et encore c'est la version Snes que j'ai essayé, sur Nes c'est encore plus dur, il parait !



Si vous voulez en savoir plus sur ce chef d'oeuvre (lol), précipitez-vous sur la vidéo du Joueur du Grenier, ça vaut le coup ;)

Une phrase magique qui suffit pour être acquitté
lolita_paria
Résumons les faits, un père de 54 ans insulte et violente sa fille lesbienne de 17 ans. Voila.

On peut s'imaginer qu'une fois arrêté, le père de famille serait condamné à quelques mois de prison ferme. Eh ben NON, n'oubliez pas qu'on est en France, le pays des droits de l'Homme Cis'-Hétéro, et que dans ce charmant pays, un accusé qui prononce la phrase magique "je ne suis pas homophobe" est pardonné !
Rassurez-vous Messieurs les casseurs de pé*dés, vous n'aurez qu'une peine ridicule si vous prononcez ces cinq mots, ces cinq mots qui suffisent quasiment à annuler une peine !

Non mais vous voyez un peu cette mascarade, ce... ce foutoir !! Maintenant changeons de contexte : vous avez envie de tuer quelqu'un gratuitement, au hasard une petite vieille dans la rue, pour lui dérober les 5 euros qui lui restent de sa retraite, vous vous faites arrêter par les flics, et peu après vous vous retrouvez devant le juge. Alors quoi ? Alors vous n'avez plus qu'à dire au juge : "ah mais moi je ne suis pas un tueur !". Bravo, vous ressortez libre avec un tout petit sursis et une gentillette amende. Il ne vous reste plus qu'à recommencer, puisqu'à chaque fois il suffira de répéter la même chose au juge pour que vous soyez acquitté. Elle est pas belle la vie en France ?


Bon Ok, je dramatise peut-être un petit peu, mais à ce rythme on va droit dans le mur !!!!

Source : Yagg

La peste ou le choléra
lolita_paria
C'est reparti pour un tour avec la justice française alakon ! Un brave Monsieur, ayant pris son courage à deux mains pour stopper un viol... a été lui-même condamné à 2 mois de prison avec sursis ! Et non, ce n'est pas le Gorafi hélàs. Le pîre, c'est le violeur en question, le VRAI coupable, n'aura que 4 mois de prison, avec sursis bien sûr^^ on ne perd pas les bonnes habitudes en matière de laxisme pénal !!!

Source : Spi0n/

Comme ce héros - pas reconnu à sa juste valeur - aurait été également condamné s'il avait laissé faire le violeur, j'en conclus qu'on a le choix entre la peste et le choléra en matière de justice.
En fait, autant dire que si vous trouvez soudainement face à un criminel en train de passer à l'acte, vous êtes foutu pénalement ! Merci la justice qui protège de plus en plus les cinglés en tous genres !!


Et pour terminer sur une note ironique : vivement que le meurtre et le viol soit légalisé !!!! (en tout cas c'est le chemin que prend la France)

Justice de merde
lolita_paria
Un de mes contacts FB s'est vu obligé de mettre son nom d'état civil sur son profil. Oui, bien sûr c'est tellement plus important de faire la chasse aux pseudos, alors qu'il y a des pages haineuses/pédo/homophobes qui ne risquent absolument pas de se faire supprimer.
Cette personne en plus n'est pas très en sécurité sur "Trou-du-cul-book", car a déjà été harcelé et menacé. Malheureusement la justice fonctionne comme ça en ce moment, on protège les délinquants et criminels, et on laisse crever les victimes.

40 raisons de chercher les ennuis
lolita_paria
Les beaufs d'une page FB de metal (je ne les insulte pas, c'est le nom de leur page) se sont mis en tête d'harceler un mec qui ne leur plait pas, entre autres parce qu'il fait plein de fautes d'orthographe. A ce que je sache, on ne choisit pas d'être dyslexique.
Encore heureux pour l'instant c'est encore "timide", mais ça peut empirer. Super-lolita veille au grain. Ils peuvent déjà se préparer à créer une 4eme version de leur page.

Le grand frère de Vie de Pleb
lolita_paria
La page FB Vie de Pleb a un grand frère : 40 raisons de détester les beaufs metalleux III, dont la raison d'être est plus ou moins la même que l'autre. Apparemment cette page a déjà eu des soucis avec la modération de FB, puisqu'elle en est à sa deuxième résurrection.

Bon, même si le titre de la page fait preuve d'une certaine autodérision, ça pue la fripouillerie ! Ils se sont acharnés sur un certain Gary sur plusieurs de leurs statuts. Dénigrements à gogo, donc. J'espère que cette personne a bien signalé leurs magouilles, car ce n'est pas en venant les insulter sur leur page que ça arrangera les choses ;)

La vie doit vraiment être ennuyeuse pour certains, pour en venir à se faire détester à ce point.


(le lien de la page : clic )

Ils crééent un forum metal, mais veulent rester entre eux
lolita_paria
Dans la famille "forums louches" (j'ai tout un dossier de favoris qui leur est dédiés) je demande... NekronomicoN !

Il y a longtemps que je n'avais pas visité ce... repaire. C'est un forum dont les membres actifs souhaitent apparemment rester "entre eux". Ils ont créé une partie présentation, mais on dirait qu'ils ont fait ça pour mieux piéger les gens qui viendraient gentiment discuter metal. Les nouveaux arrivants ne sont pas du tooouut bien accueiilis (sauf s'ils connaissent IRL les admins) : au mieux ils ne sont pas validés, au pire ils sont bannis et insultés. Je vous laisse admirer le discours hautement intellectuel de Nekrosadist => ici

Je m'étais également inscrite chez eux il y a 4 ans, mais m'apercevant par la suite leurs magouilles, je les avais trollés en disant que Jimi Hendrix faisait du black metal x) Et ça a marché, puisque la dispute a duré pendant plusieurs jours : ça a donné un débat sur la couleur de peau. Enfin ça date tout ça, le forum est abandonné.

Franchement, ils avaient du temps à perdre en créant un forum juste pour se faire détester...

Monsieur Grincheux
lolita_paria
Je fréquente un forum de pub dédié aux chaines youtube, un forum pas mal fréquenté. Je suis tombée sur un gros, gros râleur, un vrai grincheux.

rouspeteur

(j'ai masqué son pseudo car il ne m'a jamais dit de mal en face, bien qu'il m'agace profondément)

Visiblement ce fan de Piccolo semble s'être inscrit juste... pour démonter les gens qui font leur pub ! Car il dit ne pas avoir posté de pub sur le forum en question, je le croisais souvent sur les présentations des autres, et ce personnage proférait des propos blessants chez les membres qui ne s'étaient pas assez bien présentés selon lui.
Enfin bon il a été banni, il y a donc justice ^^ Eh oui, il aurait pu me tancer comme il l'avait fait avec les autres, ça aurait pu être moi si j'avais posté ma pub (je ne l'ai pas encore fait pour l'instant).

Notez que je n'ai pas du tout mentionné son pseudo, pour éviter que l'intéressé ne s'aperçoive que je ragote dans son dos (on ne sait jamais, avec les moteurs de recherche).

Ben quoi ? Ce type m'a l'air mauvais, je ne vois pas pourquoi je dirais du bien de lui, et puis je ne l'insulte pas non plus ;)

?

Log in

No account? Create an account